Actualités‎ > ‎

Célébration du 20e anniversaire du projet LA ROUTE DE L’ESCLAVE

publié le 28 août 2014 à 02:18 par Courrier ClubUnesco   [ mis à jour : 1 nov. 2014 à 13:36 ]













Mercredi 10 septembre 2014 à 16 heures

Cérémonie | Performances artistiques |Expositions

« Témoignages, empreintes et créativité »

Lancé en 1994 à Ouidah (Bénin), le projet La Route de l’esclave : résistance, liberté, héritageest un programme phare de l’UNESCO qui a œuvré de façon déterminante à une meilleure connaissance de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs conséquences, à travers la recherche scientifique, la publication de livres de référence, le développement de matériels éducatifs, l’inventaire des sites de mémoire, la promotion des cultures vivantes et la préservation des archives et des traditions orales liées à cette histoire.

                                                                             En savoir plus... 

Ce programme s’attache à « briser le silence » sur cette tragédie, à mettre en lumière les interactions culturelles issues de cette histoire et à promouvoir les héritages communs, en particulier les contributions des personnes mise en esclavage à la construction des sociétés modernes. Son approche holistique et fédératrice a permis d’approfondir la réflexion sur la réconciliation, la diversité culturelle, le dialogue interculturel et les identités plurielles.
Le programme a joué un rôle crucial dans la reconnaissance de la traite négrière et de l’esclavage comme crime contre l’humanité lors de la Conférence mondiale contre le racisme à Durban (Afrique du Sud) en 2001.      Lire la suite du programme ...


Invitation à l'UNESCO

Le mercredi 10 septembre 2014, nous avons participé aux cérémonies de la Journée du 20ème anniversaire de la « Route de l’Esclave », au siège de  l’Unesco à Paris. Une très belle journée  riche en émotions et de très belles rencontres interculturelles grâce notamment au programme qui nous a permis d’avoir des interventions de grande qualité par les personnalités présentes et des prestations artistiques remarquables : musicales et festives  qui nous ont permis des moments de détente, les thèmes évoqués étant très sensibles.

Un moment très fort et porteur d’espoir : le lâcher de 20 colombes autour du Globe symbolique de l’Unesco, même si ces doux volatiles ont été retenus quelques minutes par les personnalités, ces oiseaux ont dû apprécier de pouvoir s’envoler dans le ciel parisien ensoleillé.

En résumé, une très belle journée qui nous a permis d’approfondir nos connaissances sur le sujet de la traite des esclaves,  au sein de notre commission du club pour l’Unesco de La Rochelle (grâce au Président que je remercie vivement !). Nous étions présents à cet événement pour défendre les mêmes valeurs et les mêmes idéaux et c’était très fort.

Comme a dit la responsable de notre commission : « Durant cette journée,  j’ai eu plusieurs fois le sentiment que j’étais là où je devais être ! »  

 Chantale


       
                                
                         Cliquer sur l'mage ...